Skip to main content

Histoire de HanseYachts AG

En 1287, la ville de Greifswald, qui accueille le siège de notre entreprise, rejoint la Hanse. Notre entreprise emprunte son nom à cette association de marchands et de villes, créée afin de protéger le commerce et la navigation maritime. La navigation et la construction navale n’ont cessé, depuis, d’être les signes distinctifs de notre région. Depuis la fondation de la société HanseYachts AG en 1990 et le lancement de la fabrication sur des chantiers navals datant de 1911, nous avons poursuivi cette tradition. Dotée aujourd’hui de six marques, la société HanseYachts AG est devenue, au fil des ans, l’un des plus grands fabricants de yachts à voile et à moteur de haute mer, qu’ils soient produits en série ou issus de la manufacture de catamarans de luxe. Le bref historique suivant retrace les événements phares qui ont marqué la société :

Achat du chantier naval pour catamarans PRIVILEGE

En juin 2019, HanseYachts AG reprend le constructeur français de catamarans PRIVILEGE de la société Aurelius AG. Par le rachat de cette société sise aux Sables d’Olonne, HanseYachts AG entre non seulement de plain-pied dans le segment en forte croissance des catamarans à voile et à moteur, mais accroît ses capacités de plus de 30 millions d’euros par an.

Rachat du constructeur de yachts à moteur SEALINE

SEALINE est la deuxième marque de yachts à moteur à rejoindre le portefeuille de HanseYachts AG. Depuis la reprise en 2013, l’offre de SEALINE a été entièrement renouvelée et se compose aujourd’hui de trois séries pour un total de neufs modèles. Au cours des trois derniers exercices comptables, SEALINE a doublé son chiffre d’affaires.

Reprise de HanseYachts AG par Aurelius

En 2011, la société Aurelius AG a acquis la majorité des parts de HanseYachts AG, dont elle détient aujourd’hui 76,77 % des actions. Les 23,23 % restants sont négociés librement. La reprise a été rapidement suivie de la mise en œuvre de toute une série de mesures destinées à garantir à la société un avenir stable et pérenne sur le long terme.

Acquisition de la marque de yachts à voile DEHLER

En 2009, HanseYachts AG rachète le leader mondial du segment des bateaux de plaisance et de course. Depuis 1963, la marque DEHLER a vendu plus de 25 000 yachts à voile et occupe une position forte sur son marché national : 13 % des yachts à voile naviguant dans les eaux allemandes sont de la marque DEHLER.

Achèvement des installations de production

En 2008, un nouvel hall pour l’assemblage final des yachts haut de gamme de plus de 17 mètres de longueur est inauguré sur le chantier naval de Greifswald. Par cette construction, HanseYachts AG réagit à la demande croissance en yachts à voile et à moteur de plus en plus grands et accroît ses capacités de production afin de répondre à cette croissance.

Entrée en bourse de la société HanseYachts AG le 9 mars 2007

HanseYachts AG est le premier constructeur de yachts allemand à faire son entrée en bourse. Environ 1,5 million des 2,3 millions d’actions proposées à l’achat proviennent d’une augmentation de capital. Un demi-million d’actions supplémentaires sont issues de la propriété de l’actionnaire majoritaire de l’époque et fondateur de l’entreprise. L’émission est plusieurs fois sursouscrite.

Achat de la marque de yachts à voile MOODY

En 2007, MOODY rejoint la marque d’origine HANSE et vient compléter la gamme de yachts équipés d’un salon de pont et d’un cockpit à l’arrière. Cette marque de yachts à voile a été fondée il y a près de 200 ans.

Acquisition de la marque de yachts à voile FJORD

En 2005, FJORD est la première marque de yachts à moteur à rejoindre le portefeuille de HanseYachts AG. La performance et la conception emblématique des yachts puissants de la marque FJORD en ont fait de véritables objets de culte. Cette marque a été créée il y a plus de 50 ans.

Extension du réseau de distribution aux États-Unis et en France

En 2005, HanseYachts US LLC, première succursale à l’étranger propre à la société, est fondée pour prendre pied sur l’important marché américain. En France, la vente des yachts à voile HANSE est reprise par un importateur général de Cannes. Cette relation commerciale se poursuit à ce jour.

Premier yacht de série HANSE de plus de 15 mètres

En 2003, la société présente le premier yacht de série de plus de 15 mètres à l’occasion des salons nautiques de Gênes et de Hambourg : le HANSE 531 se distingue non seulement par ses dimensions, mais surtout par son intérieur au style loft, dont la conception a été confiée pour la première fois à Birgit Schnaase.

Premier yacht de conception propre de HANSE

1999 est l’année du HANSE 371, le premier yacht de conception propre de la société. Projeté par le cabinet de design et de construction de yachts judel/vrolijk & co, dont la réputation mondiale n’est plus à faire, ce yacht jouit d’un succès tel auprès des navigateurs, que la coopération avec le concepteur de yacht de Bremerhaven s’est maintenue jusqu’à ce jour. Modernité et élégance de la forme, fonctionnalité du design, aérodynamisme des lignes et sentiment de bien-être émanant du HANSE 371 sont devenus partie intégrante de la marque et sont désormais des signes distinctifs de tous les yachts HANSE. En 1999, le HANSE 371 a été récompensé par le prix « European Yacht of the Year ».

Présentation du HANSE 291

En 1993, le chantier naval remporte un grand succès en présentant son tout premier yacht de série, le HANSE 291, à l’occasion du salon nautique de Hambourg. Ce modèle est le premier à être équipé de série d’un foc autovireur. Vendu au prix de 44 444 DM, il brise tous les records de vente en Allemagne, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie ainsi que dans le Sud-Est asiatique.

Fondation de la société HanseYachts

Nouveau chantier naval moderne, la société HanseYachts est créée en 1990. S’appuyant sur l’expertise du chantier naval « VEB Boots- und Reparaturwerft » de Greifswald, s’inspirant de la construction navale artisanale traditionnelle et bénéficiant d’un riche savoir-faire, elle commence à concevoir et à construire des yachts à voile de la marque HANSE.

 

La construction de bateaux et la construction navale jouissent d’une longue tradition dans la ville de Greifswald et atteignent leur apogée au Moyen-Âge, à l’époque de la Hanse. Dans les années 1980, le dernier « Zeesboot », un bateau de pêche à large coque, quitte le chantier naval « VEB Boots- und Reparaturwerft » de Greifswald, qui continuera à exister jusqu’en 1990. En 1971, l’exploitation de réparation des bateaux du chantier naval « VEB Boots- und Reparaturwerft » est intégrée à la société « Volkswerft Stralsund ». Le chantier naval de Greifswald se spécialise dans les réparations, la sous-traitance et la production de biens de consommation.

En 1953, l’ancien chantier naval « Buchholtz’sche Werft » devient le chantier naval « VEB Boots- und Reparaturwerft ».

En 1911, Richard Buchholz achète le seul chantier naval de Greifswald à avoir survécu au déclin de la navigation à voile. Il dédie les 40 prochaines années à son développement. Certaines parties de ce chantier naval sont encore visibles au musée du port de Greifswald (Museumshafens Greifswald e.V.). L’association de la Hanse atteint son apogée entre 1310 et 1363. Cette dernière bénéficie également à la ville d’ores et déjà prospère de Greifswald. Elle figure dès 1278 parmi les membres de la Hanse et reste aujourd’hui encore dédiée à la navigation et à la construction navale. 

Au début du XIIIe siècle, des paludiers créent un bourg autour du monastère d’Eldena. De ce bourg naîtra la ville de Greifswald. Les marais salants de ces paludiers se trouvent aujourd’hui encore sur le site de l’actuel chantier naval de Hanse Yacht. C’est de ces marais salants que Caspar David Friedrich peint en 1810 différents tableaux représentant des navires dans le port de Greifswald. Ses œuvres témoignent aujourd’hui encore de l’importance de la navigation et de la construction navale à Greifswald.